alone-1182353C’est formidable d’être le parent d’un enfant surdoué, tout est plus dense, plus riche, n’est-ce pas? Oui mais parfois c’est très compliqué. Parfois, cet enfant se retrouve plus ou moins en échec scolaire, vous devez donc tenter d’expliquer la différence de votre enfant au corps enseignant. C’est difficile.

Parfois, cet enfant ne tient pas en place car il a tellement de choses dans la tête, tellement de choses à essayer et l’entourage et la famille ne comprennent pas. On entend le mot hyperactif lancé à tord et à travers. C’est difficile.

Parfois, cet enfant n’a pas d’amis, a des centres d’intérêts qui n’intéressent pas les autres enfants qu’il côtoie. Et il vous regarde avec des larmes dans les yeux en disant « je ne suis pas invité à l’anniversaire… » C’est difficile.

Parfois, cet enfant est très lent dans son quotidien et constamment vous lui rappelez ce qu’il doit faire. C’est difficile.

Et toutes ces difficultés s’accumulent en vous. Mais vous les mettez de côté car l’important est que votre enfant s’épanouisse, qu’il se sente bien dans son école, qu’il ait des amis, des loisirs, des passions. A force de vous mettre de côté, vous fatiguez, d’autant que cet enfant vous accapare beaucoup. Il a besoin de vous, besoin de vous en bonne santé, il a besoin de parents confiants et pleins d’énergie… pas de parents fatigués, frustrés, sacrifiant tout pour cet enfant.

Non, ce n’est pas ce modèle-là qui le rendra heureux. Prenez du temps pour vous, pour prendre un peu de recul, pour vous dire : oui c’est vrai, je vis des moments difficiles. J’ai le droit de penser à moi, de m’occuper de moi.

Pin It on Pinterest

Share This